La traduction intégrale du communiqué du Guide suprême des Frères musulmans menaçant la France

La traduction intégrale du communiqué du Guide suprême des Frères musulmans menaçant la France

Fraîchement nommé Guide suprême par intérim, Ibrahim Mounir, le porte parole des Frères musulmans en Europe, qui préside depuis 1982 l’« Organisation Internationale » de la Confrérie, profère des menaces à peine voilées contre la France, accusant Macron de « manquer de respect à 2 milliards de musulmans » et réaffirme la suprématie des lois d’Allah sur celles de la République…

 

Nuit à Paris, lumières sur l’Orient

Nuit à Paris, lumières sur l’Orient

Les Français devraient être fiers. Ce sont leurs valeurs – laïcité, citoyenneté, égalité- que l’on brandit aujourd’hui dans des pays meurtris et déchirés, là où on ne l’attendait pas. Au Liban, des foules immenses, jeunes, chamarrées, unies au delà de leurs différences, exigent qu’on en finisse avec le vieux système confessionnel. Nés après la guerre civile, hostiles à l’instrumentalisation de leur minuscule pays par des puissances rivales et prédatrices, l’Arabie Saoudite et l’Iran, les manifestants réinventent au Levant le beau mot de patrie. Le Hezbollah, contesté pour la première fois dans ses fiefs, envoie en vain ses miliciens écraser le mouvement.

 

Paris et Pékin tentent de désamorcer la crise des fake news covidiènnes

Paris et Pékin tentent de désamorcer la crise des fake news covidiènnes

Paris et Pékin multiplient les contacts et les initiatives visant à désamorcer les effets de la crise diplomatique qui avait éclaté entre les deux pays, en plein pandémie du Covid-19, suite à des « publications agressives » émises par l’ambassade de Chine à Paris, dénoncées par le quai d’Orsay comme étant des fake news.

 

Sarkozy conseille (et déconseille) Macron

Sarkozy conseille (et déconseille) Macron

L’ex président de la république, Nicolas Sarkozy, était est contact constant avec le Président Macron, tout au long de la crise du Covid-19. En mars, au plus fort de la pandémie, l’ancien Président avait conseillé à l’actuel de former un « gouvernement de salut public et de solidarité » à la rentrée, pour faire face aux défis politiques et économiques post-covidiens.

 

Les Services redoutent une fronde post-Covidienne

Les Services redoutent une fronde post-Covidienne

La direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et le service central du renseignement territorial (SCRT) ont alerté le ministère de l’intérieur sur un risque de recrudescence d’actes de désobéissance civile, cet été, dans le contexte social post-covidien. Les Services redoutent même de possibles attentats contre des symboles de l’État, y compris des forces de l’ordre, qui pourraient être perpétrés par des groupuscules radicaux d’extrême droite et d’extrême gauche. Et l’alerte s’inquiète notamment d’une possible manipulation des Gilets jaunes par ces groupes radicalisés.