fbpx
 
 

Pour une lecture optimale, téléchargez gratuitement l'Appli GWA pour tablettes et smartphones

 

Gilles-William Goldnadel : ‘‘Pour un Juif, ce n’est plus un tabou de voter pour le Rassemblement National’’

Gilles-William Goldnadel : ‘‘Pour un Juif, ce n’est plus un tabou de voter pour le Rassemblement National’’

Avocat, essayiste, chroniqueur au Figaro et sur la chaîne CNews, fondateur et président d’Avocats sans Frontières, Gilles-William Goldnadel a pris la plume dès le lendemain du 7 octobre pour écrire un ‘‘Journal de guerre’’ (Fayard) marqué notamment par l’analyse et le rejet de l’islamo-gauchisme médiatique. Selon lui, l’antisémitisme à ‘‘changé de trottoir’’, passant de l’extrême droite à l’extrême gauche. Explications.

 

Malika Sorel : ‘‘Nous marchons vers l’abîme à force de nous lamenter sur les conséquences sans s’interroger sur les causes’’

Malika Sorel : ‘‘Nous marchons vers l’abîme à force de nous lamenter sur les conséquences sans s’interroger sur les causes’’

Ingénieure, diplômée de l’Ecole polytechnique d’Alger, major du MBA de Sciences Po-Paris et essayiste, auteure de ‘Décomposition française’’ et ‘‘Les dindons de la farce’’ (Albin Michel), Malika Sorel a siégé au Haut Conseil à l’intégration. Cette partisane de l’assimilation et de la laïcité figure en deuxième position sur la liste du Rassemblement national aux élections européennes. Explications.

 

Éric Guéret, réalisateur de ‘‘Premières Urgences’’ : Y a-t-il une volonté politique de détruire l’hôpital public français ?

Éric Guéret, réalisateur de ‘‘Premières Urgences’’ : Y a-t-il une volonté politique de détruire l’hôpital public français ?

Pendant six mois, le réalisateur Éric Guéret a filmé le quotidien de jeunes internes en médecine au service des urgences de l’hôpital Delafontaine, à Saint-Denis, en banlieue parisienne. Le résultat est un documentaire touchant et ambitieux, Premières Urgences (sorti en salles de cinéma le 16 novembre). Alors que les patients s’accumulent dans les couloirs, les cinq internes (Amin, Evan, Hélène, Lucie et Mélissa) font de leur mieux, avec courage et abnégation, malgré un criant manque de moyens.

 

Carine Azzopardi : ‘‘pour  beaucoup de jeunes, la laïcité est une guerre contre la religion’’ !

Carine Azzopardi : ‘‘pour beaucoup de jeunes, la laïcité est une guerre contre la religion’’ !

Le 11 septembre 2001, la journaliste Carine Azzopardi couvrait les attentats de New York, où elle se trouvait par hasard. Le 13 novembre 2015, son compagnon et père de leurs enfants, le journaliste musical Guillaume Barreau-Decherf, 43 ans, était assassiné au Bataclan. Dans son livre « Ces petits renoncements qui tuent : le cri d’alarme d’un professeur contraint à l’anonymat » (Plon), Carine Azzopardi livre le témoignage – anonyme – d’un professeur de français, confronté au quotidien à l’islamisme vindicatif de certains de ses élèves. Hussard de la République, il refuse cependant de baisser les bras et garde espoir. Merci

 

Michel Onfray : Zemmour est le symptôme d’une digue qui saute !

Michel Onfray : Zemmour est le symptôme d’une digue qui saute !

Accusé lui-même d’être un populiste (de gauche ?), Michel Onfray – dont la revue Front Populaire a organisé un gigantesque meeting au Palais des Congrès de Paris, durant lequel il a débattu avec Éric Zemmour – porte sur l’auteur du ‘‘Suicide français’’, un regard atypique mais lucide…

 

Bernard Kouchner : Ne cédons pas à la ‘‘fascisation des esprits’’ !

Bernard Kouchner : Ne cédons pas à la ‘‘fascisation des esprits’’ !

Montée des populismes en Europe, renoncement aux valeurs humanistes et des droits de l’Homme, échec des interventions militaires et humanitaires occidentales, retour des Talibans… Tout en reconnaissant les échecs, les dérives et les régressions, Bernard Kouchner, fondateur de Médecins Sans Frontières (MSF) et ancien ministre français des Affaires étrangères, s’efforce de rester optimiste, appelant à croire plus que jamais en l’Homme, certes capable du pire, mais aussi et toujours du meilleur.

 

Anouar Rahmani ‘‘J’ai vu Salman Rushdie se faire poignarder’’

Anouar Rahmani ‘‘J’ai vu Salman Rushdie se faire poignarder’’

Le 8 août dernier, le rom ancien algérien Anouar Rahmani devait prendre part au débat sur la liberté d’expression, aux côtés de Salman Rushdie et d’autres artistes persécutés, à Chautauqua, dans l’État de New York. Il était dans la salle quand l’auteur des ‘‘Versets sataniques’’ s’est fait poignarder. Dans cet entretien réalisé à chaud, au lendemain de l’attaque, il se confie en exclusivité pour Écran de Veille, sur cette douloureuse épreuve.

 

Salman Rushdie : ‘‘les musulmans finiront par se révolter contre le fanatisme qui dévore leur monde’’

Salman Rushdie : ‘‘les musulmans finiront par se révolter contre le fanatisme qui dévore leur monde’’

Dans cet entretien réalisé par notre collaboratrice Martine Gozlan en février 2006, pour l’hebdomadaire Marianne, au moment de la sortie de son huitième roman ‘‘Shalimar le Clown’’, l’auteur des ‘‘Versets sataniques’’ parle d’espoir, de création et de résistance. Vertigineux.

 

Lorenzo Vidino : Ce n’est plus le Qatar qui finance les Frères musulmans, mais l’Union européenne !

Lorenzo Vidino : Ce n’est plus le Qatar qui finance les Frères musulmans, mais l’Union européenne !

L’islamologue Lorenzo Vidino, dont le dernier livre ‘‘Frères musulmans : Le Cercle restreint’’, vient d’être traduit en Français (éditions Global Watch analysis), a réalisé pour le centre autrichien de documentation sur l’islam politique une étude sur les structures pan-européennes des Frères musulmans. Publiée en octobre dernier, cette étude (co-écrite avec Sergio Altuna, 280 pages) constitue un document édifiant sur l’ampleur des tentacules européens de la Confrérie, leur mode de fonctionnement et leur financement.