Le centre Chifa de Tariq Ramadan embauche un ancien professeur condamné pour incitation à la débauche !

Le centre Chifa de Tariq Ramadan embauche un ancien professeur condamné pour incitation à la débauche !

Mis en examen pour quatre viols, et interdit de quitter le territoire français, le prédicateur a créé en octobre un Centre de formation et de recherche dispensant des cours d’éthique, d’humanisme et de… féminisme. Première recrue : Yacob Mahi, condamné en Belgique en 2019 pour « faits de mœurs » et condamné à trois ans de prison avec sursis.

 

Un leader Frère musulman, directeur du centre de formation des oulémas à Doha, appelle au meurtre contre Charlie Hebdo

Un leader Frère musulman, directeur du centre de formation des oulémas à Doha, appelle au meurtre contre Charlie Hebdo

Le cheikh Mohamed Hassan Dadou est un leader Frère musulman d’origine mauritanienne, résident à Doha, au Qatar. Il est membre du conseil de direction de l’« Union internationale des Oulémas musulmans », une instance liée aux Frères musulmans fondée par le prédicateur égypto-Qatari, Youssef al-Qaradawi, dont il fut longtemps le numéro 2.

 

Hani Ramadan adopte la théorie conspirationiste qui remet en cause les  attaques du 11 septembre 2001

Hani Ramadan adopte la théorie conspirationiste qui remet en cause les attaques du 11 septembre 2001

Alors que le ministère français de l’Intérieur vient de renouveler l’interdiction de séjour en France de Hani Ramadan (une interdiction qui remonte à avril 2017), le directeur du Centre islamique de Genève (et frère de Tariq Ramadan) réplique en mettant en cause la version officielle des attaques du 11 septembre 2001 !

 

Des milices pro Sarraj attaquent le convoi de BHL à Tarhouna, sous les cris de « mort aux juifs » !

Des milices pro Sarraj attaquent le convoi de BHL à Tarhouna, sous les cris de « mort aux juifs » !

De retour en Libye, neuf ans après le soulèvement qui à mis fin à la dictature de Mouammar Kadhafi, Bernard-Henry Lévy a soulevé une vive polémique au sein même du clan pro-Sarraj, le chef du mal nommé « gouvernement d’union nationale », que l’auteur de « La barbarie à visage humain » est pourtant venu soutenir, notamment à travers un reportage sur des charniers imputés aux forces du maréchal Haftar à Tarhouna, ville reprise par le forces pro Sarraj, en juin dernier.

 

Street Art vs. Coronavirus

Street Art vs. Coronavirus

Mode d’expression artistique libertaire et subversif, par excellence, le street art a connu une prolifération spectaculaire durant la pandémie du Covid-19. Au moment où les musées, les théâtres, les salles de spectacles et de cinéma étaient obligés à fermer, et alors que le monde de l’art et de la culture subissait de plein fouet les affres du confinement, le street art a réussi l’exploit de faire le mur, au sens propre comme au figuré !