Le parlement améliore sa force de frappe dans le renseignement

Le parlement améliore sa force de frappe dans le renseignement

La délégation parlementaire au renseignement (DPR) veut renforcer ses moyens financiers et de contrôle. Pour ce faire, la DPR va recruter des spécialistes du renseignement militaire et civil. Elle va aussi signer des accords d’échanges d’informations, sur de sujets non nationaux, avec des commissions parlementaires européennes.