Un leader Frère musulman appelle au meurtre contre Charlie Hebdo



Le cheikh Mohamed Hassan Dadou est un leader Frère musulman d’origine mauritanienne, résident à Doha, au Qatar. Il est membre du conseil de direction de l’« Union internationale des Oulémas musulmans », une instance liée aux Frères musulmans fondée par le prédicateur égypto-Qatari, Youssef al-Qaradawi, dont il fut longtemps le numéro 2.

Dadou dirige, par ailleurs, le « Centre de Formation des Oulémas », crée en 2007 dans son pays d’origine, la Mauritanie, que les autorités de Nouakchott ont interdit en 2018 et qu’il a transformé depuis en network qu’il dirige actuellement depuis Doha.

Dans un enregistrement audio diffusé, suite à la re-publication récente des caricatures du prophète Mahomet, par Charlie Hebdo, il considère le « châtiment » subi par le journal satirique français en 2015 « bien mérité » ! Et lance un appel au meurtre, sous la forme d’une missive exhortant les musulmans à laver leur honneur, en défendant le prophète Mahomet. Il conclue sa missive en implorant Allah d’infliger à ceux qui moquent le prophète Mahomet le pire des châtiments afin, dit-il, d’assouvir « la soif de vengeance qui brûle dans nos poitrines ».

Le plus hallucinant est que ce dignitaire Frère musulman, dont la Confrérie se revendique d’un islam modéré et de juste-milieu, prétend s’exprimer au nom de l’esprit de la foi et de l’amour !