Pourquoi rallumer l’ECRAN DE VEILLE ?



atmane tazaghart (*)

Le monde traverse une période trouble. Une de ces zones grises de l’Histoire, qu’Antonio Gramsci avait décrites, avec la clairvoyance qu’on lui connaît, comme étant ces moments de clair-obscur d’où surgissent les monstres, lorsqu’un vieux monde se meurt et le nouveau tarde à naître. Et l’un des symptômes les plus épouvantables de cette gestation est le pervertissement des valeurs humanistes, au profit de discours haineux qui refont surface, sous des habits neufs qui n’enlèvent rien à leur nature abjecte : racisme, antisémitisme, xénophobie, extrémismes ethniques et religieux.

Ainsi, la pensée et la parole haineuses se voient non seulement libérées, mais aussi – et c’est le plus terrifiant – banalisées. Car, de ce fait, le discours de la haine n’est plus cantonné à la marge et aux extrêmes, mais tend de plus en plus à contaminer l’ensemble de l’échiquier socio-politique.
Preuve suprême de ce pervertissement des valeurs, c’est en tant que « leader du monde libre » que l’impulsif nouveau pensionnaire de la Maison Blanche érige la xénophobie, le populisme et la folie narcissique en nouveaux fondements de la politique et de la diplomatie américaines !
Pareillement, nous observons, stupéfaits, comment les vieux démons antisémites se cherchent une respectabilité impossible, en se drapant de vrais-fausses valeurs de gauche. Instrumentalisant, ainsi, la juste cause palestinienne et l’antisionisme (qui, n’en déplaise à certains, n’est pas un antisémitisme en soit !) pour promouvoir les pulsions judéophobes les plus abjectes. Même si, bien sûr, il est abusif de vouloir lier à cette abjection toute critique de la politique israélienne, comme le font certains zélateurs.
Et c’est selon ce même procédé de reversements des valeurs, que les Frères musulmans – la maison-mère de tous les extrémismes islamistes – tout en se réclamant d’un islamisme prétendument modéré et de « juste milieu », continuent à tisser leur toile d’araignée planétaire, qui vise à faire régner sur le monde une doctrine sectaire et suprématiste où l’Autre (le non musulman, même quand il est concitoyen) ne peut avoir d’autre statut que celui d’auxiliaire soumis !
Cette publication, l’ECRAN DE VEILLE, et le site global-watch-analysis.com, dont elle est l’émanation, se proposent comme des outils de veille et d’alerte contre toutes ces formes d’extrémisme et surtout contre les usurpations qu’elles opèrent sur nos valeurs humanistes. Valeurs fondamentales qui constituent le socle civilisationnel de la paix, de la fraternité, de l’égalité et du vivre ensemble.

* Rédacteur en chef