Algérie : Découvrez l’original de notre document sur la corruption liée à la rente pétrolière

Algérie : Découvrez l’original de notre document sur la corruption liée à la rente pétrolière

Voici les principaux extraits du document évoqué dans notre enquête exclusive sur la corruption liée à la rente pétrolière en Algérie.

 

Corruption en Algérie : Qui sont les 15 mystérieuses personnalités qui se partagent la rente pétrolière ?

Corruption en Algérie : Qui sont les 15 mystérieuses personnalités qui se partagent la rente pétrolière ?

Dans le prolongement de notre enquête sur les scandales de corruption de la compagnie pétrolière algérienne Sonatrach, en lien avec le clan des Bouteflika, nous avons pris connaissance d’un « rapport spécial » portant sur une enquête financière au sujet d’une société offshore enregistrée dans les Îles Vierges britanniques, sous le nom de Sonatrach Petroleum Corporation, qui servirait de parachute financier permettant à 15 personnalités, dont ce document confidentiel ne révèle pas les identités, de se partager un gigantesque pactole émanant de la rente pétrolière algérienne !

 

Pour plaire au général Gaïd Saleh, Paris envisage de nommer un militaire ambassadeur à Alger !

Pour plaire au général Gaïd Saleh, Paris envisage de nommer un militaire ambassadeur à Alger !

Paris envisage de nommer un nouvel ambassadeur à Alger, en remplacement de Xavier Driencourt critiqué par le nouveau pouvoir algérien pour la « trop grande influence » qu’il a acquise durant les dernières années au sein des cercles proches du clan Bouteflika.

 

Cinq membres de la famille princière qatarie impliqués dans le financement du terrorisme

Cinq membres de la famille princière qatarie impliqués dans le financement du terrorisme

Longtemps les autorités de Doha ont eu pour stratégie de défense, face à multiplication des révélations sur l’implication de nombreux dignitaires qataris dans les scandales liés au financement du terrorisme, de les qualifier d’initiatives individuelles qui ne représentent pas le gouvernement.

 

La Corée du nord avoue avoir fourni plus de 6.000 mines sous-marines à Téhéran

La Corée du nord avoue avoir fourni plus de 6.000 mines sous-marines à Téhéran

Dans le cadre des échanges d’informations entre la CIA et les services secrets Nord-Coréens, suite à la dernière rencontre entre Donald Trump et Kim Jong Un, les nord-coréens ont révélé aux américains avoir livré, durant 15 ans, pas moins de 6.000 mines sous-marines à l’Iran.

 

Maroc: l’autre affaire Benalla

Maroc: l’autre affaire Benalla

La brigade financière marocaine enquête sur les comptes de la société Intra Conseil, appartenant à Alexandre Benalla et basée à Marrakech.

 

Interview vidéo avec Christian Chesnot et Georges Malbrunot, auteurs de « Qatar Papers »

Après avoir consacré précédemment deux livres aux aspects les moins reluisants de la politique qatarie, intitulés Qatar, les secrets du coffre fort (Michel Lafon, 2013) et Nos chers émirs (Michel Lafon, 2016), Christian Chesnot et Georges Malbrunot reviennent avec un livre choc intitulé Qatar Papers, comment l’émirat finance l’islam de France et d’Europe.

 

France : changements en cascade à l’Elysée

France : changements en cascade à l’Elysée

Le chef de la cellule diplomatique de l’Elysée, Phillippe Étienne, est nommé ambassadeur à Washington. Il est remplacé au Palais par Emmanuel Bonne, qui était jusque-là directeur de cabinet de Jean-Yves Le Drian au Quai d’Orsay.

 

Interview de Théo Padnos, ex-otage américain en Syrie

Journaliste et essayiste américain, Theo Padnos, a été enlevé et détenu durant 22 mois par les djihadistes de l’organisation al-Nosra, la filiale d’al-Qaida en Syrie. Durant sa captivité, il a subi de multiple formes de torture, du « simulacre de noyade » rendu célèbre par les « interrogatoires musclés » de la CIA à Guantanamo, aux mises en scène macabres visant à lui faire croire qu’il allait être pendu ou enterré vivant. Il a pourtant gardé espoir, convaincu qu’il allait recouvrer la liberté : comprenant l’arabe, il a pris l’habitude de tendre l’oreille, pour écouter discrètement les conversassions de ses geôliers. Il a, ainsi, fini pas comprendre que ses ravisseurs avaient conclu, au préalable, un accord secret avec les Qataris visant à obtenir du financement, sous prétexte du paiement, par Doha, d’une rançon pour sa libération…