Finances occultes des Frères musulmans: Lord Energy sur les pas de la banque al-Taqwa



Suite à notre enquête intitulée Corruption en Algérie : la filière qataro-frères musulmane des Bouteflika, nous apprenons que la compagnie de négoce pétrolière Lord Energy, dirigée par Nazim Nada, le fils du célèbre financier des Frères musulmans, Youssef Nada, se dirige vers un dépôt de bilan.

Un scénario qui rappelle le précédent de la banque al-Taqwa, dirigée par Nada-père, mise en faillite, suite à la révélation de son implication dans le financement du terrorisme, au lendemain du 11 septembre 2001. Dans les deux cas, l’objectif de la mise en faillite est d’éviter que le prolongement des enquêtes ne divulgue davantage des révélations.
Selon la presse suisse, la mise en faillite de Lord Energy causerait un préjudice financier à son banquier, le Crédit Suisse, de l’ordre de 25 millions de francs suisses. Al-Taqwa, en son temps, avait laissé une ardoise de 75 millions de dollars.
Contacté, Nazim Nada n’a pas souhaité répondre à nos questions. Dans une déclaration au journal suisse Le Temps, il a démenti tous liens avec les frères musulmans et justifié la présence au sein du conseil d’administration de Lord Energy d’un majorité de fils de leaders des frères musulmans par le fait qu’il est « naturel que des enfants ayant grandi ensemble dans le même milieu finissent par devenir collègues » !