Michael Privot : Quand j’étais Frère musulman…



Diplômé d’Histoire et de Philologie (philosophie des idées) orientales, Michael Privot s’est converti à l’islam, à l’âge de 19 ans. Outre les fonctions qu’il a occupées au CECIV, dans sa ville natale, il a contribué, durant ses années d’activisme frères-musulman, à la création de plusieurs organisations, dont la plus militante est l’Empowering Belgian Muslims (EmBeM). 
Michael Privot affirme, cependant, qu’EmBeM n’a jamais été formellement affilée aux Frères musulmans. Lorsqu’il l’a co-fondée 2013, avec Fatima Zibouh, Privot avait, en effet, déjà à rompu avec les Frères musulmans, depuis plus d’un an. Il reconnaît, cependant, que les co-fondateurs d’EmBeM étaient des personnes qu’il a connues auparavant au sein de la Confrérie.

 

Quatre ans après avoir dévulgué son appartenance aux Frères-musulmans, il quitte la Confrérie. Et milite depuis pour un « islam des Lumières » 


Découvrir la vidéo de notre entretien exclusif avec Michaël Privot


 

En 2015, il co-signe avec trois autres intellectuels musulmans belges un manifeste en dix points pour réformer l’islam européen. Il relate l’expérience de son adhésion aux Frères musulmans dans une autobiographie intitulée Quand j’étais Frère musulman, parcours vers un islam des lumières. En mai dernier, il annonce la création d’un Institut Européen des Études de l’Islam, dédié à la formation des imams. Une initiative saluée par les autorités et par les instances représentatives des musulmans en Belgique, en France, en Allemagne et au Pays Bas.