fbpx
 
 

 

Pakistan : le gouvernement otage des groupes islamistes radicaux

Pakistan : le gouvernement otage des groupes islamistes radicaux

Le Pakistan a été témoin d’un effondrement rapide de sa machine administrative interne, avec sa police et ses forces de sécurité incapables de contrôler la violence dans tout le pays, engendrée par les partisans du parti islamiste radical, le Tehreek-i-Labbaik Pakistan (TLP), qui a demandé l’éviction de l’ambassadeur de France et l’arrêt des relations commerciales avec la France. Alors que les projecteurs sont braqués sur la triste situation sécuritaire intérieure, le gouvernement étant pris en otage par le TLP, l’état de l’économie et la position diplomatique du pays ne sont pas meilleurs.

 

Bangladesh : l’influence grandissante des islamistes

Bangladesh : l’influence grandissante des islamistes

Le Bangladesh a fait les gros titres, en octobre dernier, lorsque des milliers de manifestants sont descendus dans les rues de Dhaka pour protester contre la France. Environ 50.000 manifestants demandaient la fermeture de l’ambassade de France dans le pays. Un mannequin à Un mannequin à l’effigie du président Emmanuel Macron a également été brûlé au cours de la manifestation. Junaid Babunagari, le secrétaire général de Hefazat-e-lslam (Hel) – l’un des plus influents groupes islamistes du pays – a déclaré qu’ « Emmanuel Macron devrait demander pardon ». Outre Dhaka, des manifestations ont eu lieu dans des villes plus petites, dont une grande manifestation dans la ville portuaire de Chittagong, siège du Hel.

 

France : les Frères musulmans frappés au porte-monnaie !

France : les Frères musulmans frappés au porte-monnaie !

Isolés politiquement au sein du CFCM (Conseil Français du Culte Musulman), suite à l’adoption d’une « charte des principes » rejetant les « ingérences étrangères et l’instrumentalisation de l’islam à des fins politiques », les trois courants de l’islamisme dit « politique », que sont les Musulmans de France (ex-UOIF, filiale tricolore des Frères musulmans), Foi et pratique (lié au mouvement Tabligh) et les Milli Gürüs (la branche turque des Frères musulmans), se retrouvent aussi sous le feu nourri des Cellules départementales de Lutte contre l’Islamisme et le Repli communautaire (CLIR), dont la montée en puissance des contrôles a durement frappé ces organisations islamistes, notamment au porte-monnaie !

 

France: Les accointances turques du CCIF et de Barakacity

France: Les accointances turques du CCIF et de Barakacity

Les investigations françaises menées suite à dissolution de l’ONG islamiste Barakacity et du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF) ont mis en lumière des liens troubles avec le MIT (services secrets turcs).

 

Pakistan : l’ambassadeur de France va-t-il être expulsé avant le 20 avril ?

Pakistan : l’ambassadeur de France va-t-il être expulsé avant le 20 avril ?

Les relations diplomatiques entre la France et le Pakistan sont probablement au plus bas, Marc Barety, ambassadeur de France à Islamabad, étant confronté à de graves menaces de sécurité, à la suite de la demande d’expulsion de l’ambassadeur formulée par le parti politique islamiste radical Tehreek-e-Labbaik Pakistan. Le parti islamiste a refusé de revenir sur l’ultimatum qu’il a lancé au gouvernement pakistanais, arguant que la France avait insulté le Prophète et commis ainsi un blasphème, un péché qui ne peut être pardonné. Le Tehreek a soumis deux autres exigences au gouvernement pakistanais, à savoir la rupture des liens diplomatiques avec la France et le boycott des produits français.

 

Erdogan : le sens caché du nouveau massacre des arméniens au Haut Karabakh

Erdogan : le sens caché du nouveau massacre des arméniens au Haut Karabakh

« Qu’est-ce qu’un fanatique, disait Churchill : une personne qui ne veut jamais changer d’avis ni changer de sujet. » Les massacres qui se sont récemment déroulés dans le Caucase nous renvoient à ce fanatisme vieux de plus d’un siècle : le génocide des Arméniens en 1915.