fbpx
 
 

 

Pourquoi les islamistes prétendument modérés se réjouissent de la « victoire » des Talibans ?

Pourquoi les islamistes prétendument modérés se réjouissent de la « victoire » des Talibans ?

Le monde entier a été frappé de stupeur, face aux images accablantes des civiles afghans s’agrippant, par dizaines, aux carlingues des avions militaires américains, qui s’apprêtaient à décoller de l’aéroport de Kaboul, les abandonnant à leur triste sort sous la coupe des Talibans revenus au pouvoir, vingt ans après y avoir été chassés, au lendemain des attaques du 11 septembre 2001.
Une détresse tragique et insoutenable qui ne laisse personne indifférent. Personne ou presque. Car, pendant ce temps, dans les milieux islamistes prétendument modérés, qui prônent un « islam politique » dit de « juste milieu », supposé être à l’exact opposé de la doctrine obscurantiste et moyenâgeuse des Talibans, d’aucuns se félicitent, avec une obscène délectation, d’une « victoire grandiose » relevant de la « volonté divine » !

 

Afghanistan : un pays au bord du gouffre

Afghanistan : un pays au bord du gouffre

On ne peut pas comprendre l’Afghanistan si on ne connaît pas son histoire, écrite dans les guerres et rythmée par les invasions depuis Alexandre le Grand, jusqu’aux Soviétiques (20ème siècle), en passant par les Mongols (13 ème ème siècle) et, bien sûr, les Britanniques au 19ème siècle. Chaque occupation a évidemment provoqué une guerre de libération jusqu’au départ des envahisseurs. Et chaque libération du pays a été suivie par une guerre civile. C’est la malédiction afghane. La décision de Joe Biden de retirer les 2.500 derniers soldats Américains avec les 7.700 soldats de l’OTAN et les troupes alliées, peut donc être lourde de conséquences.