fbpx
 
 

 

Biden parviendra-t-il à stopper l’expansionnisme néo-ottoman d’Erdogan ?

Biden parviendra-t-il à stopper l’expansionnisme néo-ottoman d’Erdogan ?

L’ottomanesque Recep Tayyip Erdogan essaie de retisser la fibre nationaliste, par la provocation extérieure, parce qu’il est affaibli, à l’intérieur, par une économie moribonde et une impopularité croissante.C’est un jeu dangereux parce qu’il veut se projeter, au-delà de ses frontières, et cherche, à nouveau, à régler ses comptes avec ses ennemis historiques arméniens, dont la Turquie est responsable du génocide de 1915. Ce que Erdogan nie. Et c’est une honte.

 

Union Européenne : Faire face à Erdogan, le belliqueux !

Union Européenne : Faire face à Erdogan, le belliqueux !

Le Président Turc, Recep Erdogan, veut montrer aux grandes puissances qu’il a son mot à dire sur la redistribution des cartes au Moyen Orient et sur la résolution des conflits dans la région, à un moment, qui, plus est, où l’ordre mondial, issu de 1945, fin de la 2ième guerre mondiale, est devenu caduc.

 

USA : Les sept défis mondiaux de l’après Trump

USA : Les sept défis mondiaux de l’après Trump

Après quatre années de Trumpisme, avec leur cortège de tweets à répétition, de foucades, d’imprévisibilités, d’incohérences, le nouveau Président américain devrait s’appeler Hercule Biden, tant les dossiers qu’il a hérité de Donald Trump, en matière de politique internationale, sont autant de défis colossaux à relever. Ces dossiers ont pour noms : Iran, Russie, Turquie, Chine, Corée du Nord, Afghanistan, conflit israélo-palestinien…

 

Guerres, famines, désordre mondial : Le coronavirus changera-t-il la face du monde ?

Guerres, famines, désordre mondial : Le coronavirus changera-t-il la face du monde ?

La pandémie qui s’est abattue sur la planète doit nous faire réaliser que rien ne sera plus comme avant. Il y a eu l’avant coronavirus. Il y aura l’après coronavirus géopolitique et géostratégique. Aujourd’hui, plusieurs facteurs ont de quoi inquiéter les chancelleries occidentales : Le retrait Américain des affaires du monde et du Moyen Orient, en particulier, laissant le champ libre à la Russie et à l’Iran ; L’offensive tous azimuts de la Chine et les divisions de l’Europe.

 

Iran – USA : Vers un affrontement ?

Iran – USA : Vers un affrontement ?

La décision, prise par Donald Trump, d’éliminer le Général Quassem Souleimani, N°2 du Régime Iranien, transforme indéniablement un conflit qui mijotait lentement en une soudaine poudrière. C’est sans doute la décision la plus dangereuse et la plus risquée prise par un Président Américain depuis la 2ème Guerre du Golfe, en Mars 2003.

 

USA – Afghanistan : un dossier explosif pour Donald Trump

Le 7 septembre dernier, après toute une série d’attentats perpétrés par les Talibans contre la population et les autorités Afghanes, sans parler des 14 000 soldats Américains stationnés dans le pays, le Président Américain, Donald Trump, par le biais de l’un de ces tweet dont il a le secret, décidait de mettre fin à un an de pourparlers avec les Talibans. Pourparlers qui étaient supposés mettre fin à un conflit vieux de 18 ans.