Un leader Frère musulman, directeur du centre de formation des oulémas à Doha, appelle au meurtre contre Charlie Hebdo

Un leader Frère musulman, directeur du centre de formation des oulémas à Doha, appelle au meurtre contre Charlie Hebdo

Le cheikh Mohamed Hassan Dadou est un leader Frère musulman d’origine mauritanienne, résident à Doha, au Qatar. Il est membre du conseil de direction de l’« Union internationale des Oulémas musulmans », une instance liée aux Frères musulmans fondée par le prédicateur égypto-Qatari, Youssef al-Qaradawi, dont il fut longtemps le numéro 2.

 

Hani Ramadan adopte la théorie conspirationiste qui remet en cause les  attaques du 11 septembre 2001

Hani Ramadan adopte la théorie conspirationiste qui remet en cause les attaques du 11 septembre 2001

Alors que le ministère français de l’Intérieur vient de renouveler l’interdiction de séjour en France de Hani Ramadan (une interdiction qui remonte à avril 2017), le directeur du Centre islamique de Genève (et frère de Tariq Ramadan) réplique en mettant en cause la version officielle des attaques du 11 septembre 2001 !

 

Interpol rejette le mandat d’arrêt turc contre l’ex chef de la sécurité préventive palestinienne Mohammed Dahlan

Interpol rejette le mandat d’arrêt turc contre l’ex chef de la sécurité préventive palestinienne Mohammed Dahlan

Dans un courrier daté du 22 août 2020, émis par sa « Notices and Diffusions Task Force », le  Secrétariat Général d’Interpol a informé ses Bureaux Centraux Nationaux (NCBs) dans tous les pays membres de l’organisation de sa décision portant sur le rejet de la demande turque d’émettre un mandat d’arrêt international (notice rouge d’Interpol) à l’encontre de l’ancien chef de la « Sécurité préventive » palestinienne, Mohammed Dahlan.

 

De la Thaïlande à la France : Quand l’ISI s’offre les services des syndicats du crime pakistanais

De la Thaïlande à la France : Quand l’ISI s’offre les services des syndicats du crime pakistanais

Niché dans une petite rue secondaire de Changklan Road, à Chiang Mai, dans le Nord de la Thaïlande, se trouve un restaurant appelé « Al Hussein » qui vend des spécialités typiquement indiennes, à savoir du pain naan et des plats au curry. Situé au sein du marché de nuit d’Anusarn, ce restaurant fait généralement des affaires avec de nombreux hôtels à proximité. Le propriétaire est un certain Baqar Shah, de nationalité pakistanaise. Marié à une Thaïlandaise depuis près de 12 ans, Shah est connu pour avoir de bonnes relations au sein du gouvernement local, des services de l’immigration, des douanes et des compagnies aériennes. Pour un client ordinaire, tout semble normal quand on visite le restaurant. Et peu de gens, jusqu’à très récemment, connaissaient les liens entre Baqar Shah et le trafic de faux passeports, le blanchiment d’argent ou le service de renseignement pakistanais, l’Inter-Services Intelligence (ISI).

 

Des milices pro Sarraj attaquent le convoi de BHL à Tarhouna, sous les cris de « mort aux juifs » !

Des milices pro Sarraj attaquent le convoi de BHL à Tarhouna, sous les cris de « mort aux juifs » !

De retour en Libye, neuf ans après le soulèvement qui à mis fin à la dictature de Mouammar Kadhafi, Bernard-Henry Lévy a soulevé une vive polémique au sein même du clan pro-Sarraj, le chef du mal nommé « gouvernement d’union nationale », que l’auteur de « La barbarie à visage humain » est pourtant venu soutenir, notamment à travers un reportage sur des charniers imputés aux forces du maréchal Haftar à Tarhouna, ville reprise par le forces pro Sarraj, en juin dernier.